You are currently viewing Comment choisir ses mots-clés pour son référencement ?

Comment choisir ses mots-clés pour son référencement : 6 étapes à suivre

Connaissez-vous le point commun entre « choisir ses mots-clés pour son référencement » et « trouver le grand amour » ? Dans les deux cas, il faut savoir faire preuve de patience. Tout comme dans la recherche du partenaire idéal, la recherche de mots-clés nécessite au préalable d’établir une liste des prétendants, d’étudier la concurrence et de définir des critères de choix. Trouver les bons mots-clés sur lesquels positionner une page web et qui répondent aux attentes de l’internaute n’est pas si facile. Alicia au pays du web vous dévoile 6 étapes à suivre, pour savoir comment choisir ses mots-clés pour un bon référencement ?

Qu’est-ce qu’un mot-clé SEO ?

En référencement naturel, un mot-clé correspond à la requête principale saisit par un internaute dans un moteur de recherche. Dans 75 % des cas, seuls les trois premiers sites figurant sur la première page des résultats de recherche auront la chance d’être consultés. Pour réussir à positionner une page web, bien choisir ses mots-clés pour son référencement est la première étape d’une stratégie SEO.

Quels sont les différents types de mots-clés en référencement naturel ?

En référencement naturel, on distingue principalement deux types de mots-clés :

  • les mots-clés de tête de longue traîne (aussi appelés mots-clés de courte traîne) ;
  • les mots-clés de longue traîne.

Choisir ses mots-clés de courte traîne

Un mot-clé de courte traîne est le partenaire idéal, que tout le monde convoitise. Seules quelques personnes parviendront à conquérir son cœur. Par exemple, « chocolat » est un mot-clé de tête de longue traîne.

Les caractéristiques principales d’un mot-clé de tête de longue traîne sont : 

  • un faible nombre de mots (moins de quatre) ;
  • un volume de recherche élevé ;
  • une concurrence élevée ;
  • un niveau de précision faible.

Les mots-clés de tête de longue traîne sont très concurrentiels. Pour cette raison, ils ne représentent que 20 % du trafic des moteurs de recherche. Il est intéressant de choisir un mot-clé de courte traîne, dans deux cas de figure :

  1. pour imposer sa notoriété grâce au mot-clé de marque (exemple : « Poulain »).
  2. pour améliorer son référencement géolocalisé grâce à un mot-clé local (exemple : « Conleau » qui est un quartier de Vannes).

Choisir ses mots-clés de longue traîne

Un mot-clé de longue traîne est cette personne noyée dans la masse, qui présente de nombreuses qualités, à condition de prendre le temps de s’y intéresser. Par exemple, « chocolat noir aux éclats de noisettes » est un mot-clé de longue traîne.

Les caractéristiques principales d’un mot-clé de longue traîne sont :

  • une expression de plusieurs mots (minimum quatre) ;
  • un faible volume de recherche ;
  • une concurrence faible ;
  • un niveau de précision élevé.

Un mot-clé de longue traîne génère peu de trafic à lui seul. Additionnés les uns aux autres, les mots-clés de longue traîne représentent parfois jusqu’à 80 % du trafic d’un site web. Il est intéressant de choisir un mot-clé de longue traîne pour son référencement, dans le cas d’un site E-commerce. En effet, plus la requête est ciblée, plus votre référencement naturel génère du trafic qualifié (autrement dit le niveau de maturité de l’internaute est déjà bien avancé).

Le saviez-vous ? Ces dernières années, les requêtes s’allongent. De plus en plus souvent, elles sont composées de plusieurs mots (de 4 à 5 mots minimum). Face à la quantité d’informations présente sur le web, les internautes affinent de plus en plus leurs recherches, dans le but d’effectuer un tri des résultats.

Comment choisir ses mots-clés pour son référencement en 6 étapes ?

Un bon mot-clé SEO doit être à la fois pertinent pour son persona, répondre à l’intention de recherche et être atteignable.

Afin de choisir le bon mot-clé pour son référencement, je vous recommande de suivre cette méthode en 6 étapes.

Étape 1 : Trouver une idée de mot-clé pour son référencement

Avant même de faire un choix, il faut au préalable trouver une idée de mot-clé. Pour ce faire, il est possible de réaliser une étude de mots-clés, en ayant recours aux services d’un consultant SEO (comme moi par exemple). Sinon, vous pouvez trouver des idées de mots-clés en faisant confiance à votre intuition ou en utilisant des outils. Parmi les outils gratuits et simples d’utilisation, citons notamment :

  • Google Trends : cet outil est très utile pour détecter la saisonnalité d’un mot-clé (grâce à la courbe d’évolution de l’intérêt), ainsi que l’intérêt porté à un mot-clé par région.
  • Ubersuggest : la version gratuite permet de profiter de trois recherches quotidiennes. Vous aurez accès au volume de recherche, ainsi qu’à des suggestions de mots-clés.
  • Keyword Tool : la version gratuite de ce générateur de mots-clés vous offre plus de 750 suggestions de mots-clés de longue traîne.
  • Google Suggest : avez-vous remarqué que lorsque vous commencez à taper les mots-clés dans la barre de recherche, Google affiche une liste de suggestions ? Il s’agit de la fonctionnalité de saisie semi-automatique proposée par Google. 
  • Keyword Shitter : il vous suffit de renseigner une expression clé, pour que cet outil vous génère toute une liste de mots-clés en rapport avec celle-ci.  
  • Answer The Public : cet outil gratuit permet de se mettre dans la tête des internautes, afin de connaître toutes les questions qu’ils se posent.
Résultats Answer The Public sur la requête « mots-clés »

Étape 2 : Évaluer le niveau d’intérêt d’un mot-clé pour son référencement

La seconde étape consiste à évaluer la pertinence d’un mot-clé. Notez qu’un mot-clé est pertinent s’il répond au besoin de l’internaute. Afin de savoir si une requête est recherchée, le moteur de recherche Google est votre meilleur allié. En saisissant un mot-clé, Google affiche le nombre de résultats correspondant à cette recherche. Les mots-clés pertinents génèrent un grand nombre de recherches. 

Étape 3 : Étudier les mots-clés utilisés par la concurrence

L’étude de la concurrence de mots-clés fait partie intégrante d’une stratégie SEO. Cela consiste à déterminer les mots-clés utilisés par vos concurrents, qui leur ont permis d’apparaître en première page de résultats Google. En tant que consultant SEO, je possède un abonnement payant à l’outil Ranxplorer. Celui-ci me permet d’analyser les mots-clés sur lesquels vos concurrents sont positionnés. Je peux également consulter les volumes de recherches mensuelles. En l’absence d’outils fiables, la seule solution pour trouver les mots-clés d’un site concurrent est d’établir une liste des mots et des expressions clés qui reviennent régulièrement (dans les titres et dans le corps du texte).

Étape 4 : Estimer la faisabilité d’un mot-clé SEO

Comme je vous l’ai dit précédemment, il est plus facile de se positionner sur les mots-clés peu concurrentiels. Mais comment analyser le niveau de concurrence sur un mot-clé ? Là encore, mon outil Ranxplorer m’est très utile. Grâce à son onglet « SEO keyword Difficulty », il me donne une estimation du niveau de difficulté pour se positionner sur un mot-clé (entre 0 et 100). En l’absence d’outils, sachez que les mots-clés concurrentiels font souvent l’objet de campagnes Google AdWords (achat de mots-clés). Si les résultats en première page sont des annonces sponsorisées, dites-vous bien que ce mot-clé va vous donner du fil à retordre.

Étape 5 : Cibler les bons mots-clés pour son persona

Les buyer personas sont un groupe d’acheteurs avec des comportements similaires et que vous souhaitez atteindre avec vos contenus. Un persona est aussi appelé « cible ». Vous avez listé le champ lexical employé par vos concurrents, mais êtes-vous sûr qu’il est en adéquation avec votre persona ? Les clients à qui vous souhaitez vendre vos produits et vos services ne sont pas forcément les mêmes que ceux visés par vos confrères.

Prenons un exemple : vous vendez uniquement des cosmétiques vegan. Vos concurrents proposent à la fois des produits vegan et des cosmétiques ordinaires. Alors, vos mots-clés devront être ciblés autour de la thématique vegan, afin de répondre à l’attente de votre persona.

Connaître son persona est la clé d’une stratégie de marketing réussie. Pour choisir ses mots-clés en fonction de sa cible, il existe des outils pour s’aider :

  • Google Analytics : l’onglet « audience » permet de connaître le sexe, la tranche d’âge, la localisation et les centres d’intérêt des personnes qui visitent votre site.
  • Google Search Console : l’onglet « requête » correspond aux mots-clés saisis par les internautes pour vous trouver.
  • Google My Business : la section « statistiques » propose une option « afficher le nouveau rapport de performances », afin d’avoir connaissance des termes de recherche qui ont entraîné l’affichage de votre profil.
  • Vos réseaux sociaux : Facebook, LinkedIn, Instagram, les avis clients et les forums sont une véritable mine d’informations pour mieux connaître votre persona, ainsi que ses attentes.
Les centres d’intérêt de mes visiteurs, issus de mes statistiques Google Analytics

Étape 6 : Catégoriser ses mots-clés

Lorsqu’un internaute saisit une requête dans la barre de recherche, il est guidé par une volonté que l’on appelle l’intention de recherche. Pour bien choisir les mots-clés pour son référencement, il est essentiel de comprendre quel besoin se cache derrière la requête. Il existe trois types d’intentions de recherche, qui correspondent aux différentes étapes de l’entonnoir de vente :

  1. La requête navigationnelle : l’internaute sait précisément sur quel site il veut être dirigé et saisit directement le nom de la marque ou de l’entreprise (exemple : « Alicia au pays du web »).
  2. La requête informationnelle : votre potentiel client est à la recherche d’informations pour répondre à son questionnement (exemple : « Comment choisir ses mots-clés pour son référencement ? »). 
  3. La requête transactionnelle : l’internaute est dans la phase d’achat (exemple : « tarif étude de mots-clés »).

Prenons un exemple : si vous tapez le mot-clé « filet mignon fumé », les premiers résultats affichent des recettes de cuisine. En revanche, si vous saisissez « achat filet mignon fumé » ce sont des sites E-commerce qui apparaissent en première page. Imaginez la déception de votre potentiel client, si en recherchant une boutique en ligne où commander son filet mignon fumé, il tombe sur un site qui explique comment faire du filet mignon fumé soi-même… En résumé, les mots-clés utilisés pour une page de vente, ne sont pas les mêmes que ceux employés dans un article de blog.


Bien choisir ses mots-clés pour son référencement n’est pas impossible. En revanche, sans avoir un minimum d’expérience et les bons outils SEO cela prend davantage de temps. Vous savez ce qu’on dit : « Le temps, c’est de l’argent ». Vous souhaitez réaliser une étude de mots-clés, pour définir le contenu des pages de votre futur site internet ? Vous désirez mettre en place une stratégie SEO, afin d’améliorer votre visibilité et augmenter votre taux de conversion ? Contactez-moi sans plus attendre, afin de bénéficier d’une stratégie SEO personnalisée.

close
Petite devinette...

Qu'est-ce qui est mensuelle, rédigée avec passion et contient des conseils pertinents et des contenus exclusifs sur le SEO et le webmarketing ?

C'est la newsletter d'Alicia au pays du web bien sûr !

Il y a même un groupe secret pour assister à des lives.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Un e-mail vous sera envoyé pour confirmer votre inscription.

📣 Ne manquez pas ma newsletter mensuelle !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité