You are currently viewing Comment faire une newsletter efficace ? Vous me remercierez plus tard

10 étapes pour faire une newsletter à succès : suivez le guide !

À quoi bon faire une newsletter, si c’est pour qu’elle ne soit pas lue ou qu’elle arrive en spam ? Si c’est ce que vous pensez, détrompez-vous. La lettre d’information est sûrement l’outil de communication digitale le plus ancien. Pourtant, son pouvoir est trop souvent sous-estimé par les TPE/PME. Ne dit-on pas que « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes » ? Peu coûteuse et facile à mettre en place, la création d’une newsletter permet d’établir un lien privilégié avec ses prospects et ses clients. Faire une campagne emailing vous effraie ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Dans ce nouvel article, je vous dévoile les 10 étapes incontournables pour faire une newsletter qui cartonne. Allez c’est parti !

Qu’est-ce qu’une newsletter ?

La newsletter (aussi appelée « lettre d’information ») est un outil de communication marketing, destiné à créer un lien de confiance avec une audience. Elle prend la forme d’un e-mail envoyé à une fréquence régulière auprès d’une liste d’abonnés. Autrement dit, les personnes qui intègrent une liste de diffusion (ou mailing list) ont toutes donné leur adresse e-mail de leur plein gré. La plupart des internautes sont réticents à partager leurs informations de contact. Aussi, vous devez être en mesure de donner à vos lecteurs une bonne raison de s’inscrire. Pour les inciter à le faire, offrir un cadeau à télécharger gratuitement (aussi appelé « freebie » ou « lead magnet ») est monnaie courante. Gare aux belles promesses ! Vous devez être en mesure d’offrir un contenu à forte valeur ajoutée (exemple : un livre blanc, un webinar gratuit, etc.). Attention à ne pas confondre la newsletter avec l’e-mail marketing. Ce dernier a pour unique but de vendre, en automatisant des offres commerciales, le lancement d’un nouveau produit, etc.

Quels sont les avantages de la newsletter pour une TPE/PME ?

Créer une newsletter pour son entreprise présente de nombreux avantages. Cet outil qui s’intègre parfaitement dans une stratégie d’inbound marketing est :

  • facile à mettre en œuvre : il existe un large choix de logiciels de création de newsletter pour vous faciliter la tâche ;
  • peu coûteux : les logiciels de newsletter gratuits sont nombreux et peuvent suffire pour démarrer ;
  • rentable : l’emailing offre le meilleur ROI (retour sur investissement), parmi tous les outils marketing ;
  • puissant : la newsletter est un canal de communication direct, qui n’est pas influencé par les algorithmes ;
  • personnalisable à souhait : pas besoin de savoir coder, pour créer une newsletter HTML esthétique et personnifiée.
Quelle est la différence entre newsletter et e-mailing ?

10 étapes pour faire de votre newsletter un succès pour votre entreprise

Pour faire une lettre d’information performante, il est indispensable de suivre un processus depuis la création jusqu’à la diffusion. Découvrez les 10 principales clés, pour créer et envoyer une newsletter de qualité.

Étape 1 : Définir les objectifs de votre lettre d’information

Comme tous types de contenu marketing, il est indispensable de définir les objectifs de votre newsletter avant de passer à l’action. Souhaitez-vous :

  • informer vos abonnés sur votre entreprise, une actualité qui peut les intéresser, l’utilisation d’un produit, etc. ;
  • partager des informations qui feront progresser vos prospects dans leur parcours d’achat ;
  • collecter des e-mails de prospects qualifiés, prêts à s’engager et à développer une relation durable avec vous ;
  • donner des conseils et des astuces gratuitement, sans rien attendre en retour (pour recevoir il faut apprendre à donner) ;
  • créer un lien fort avec votre audience, qui porte de l’intérêt à votre activité et vous accorde une part de confiance ;
  • fidéliser vos clients et favoriser l’engagement, en les chouchoutant et en créant une relation durable avec eux ;
  • développer votre image de marque, en démontrant votre expertise dans votre domaine ;
  • générer davantage de trafic sur votre site web, en ajoutant des boutons d’appel à l’action (Call-To-Action).

En fonction des objectifs fixés, vous allez travailler le fond et la forme de votre newsletter différemment.

Étape 2 : Trouver le meilleur moment pour envoyer votre newsletter

Avant toute chose, vous devez déterminer la fréquence d’envoi vos e-mails. Souhaitez-vous mettre en place :

  • une newsletter quotidienne : elle risque d’importuner les abonnés et d’augmenter le taux de désabonnement ;
  • une newsletter hebdomadaire : elle permet de créer une routine et de ne pas se faire oublier ;
  • une newsletter mensuelle : elle devra être suffisamment longue et qualitative pour marquer les esprits.

Quel est le meilleur moment pour envoyer sa newsletter ? Le choix sur l’heure et le jour d’envoi est déterminant pour augmenter le taux d’ouverture. En fonction de votre secteur d’activité, demandez-vous à quel moment vos abonnés seront les plus réceptifs. En règle générale, il est déconseillé d’envoyer vos e-mails en début et en fin de semaine. Aussi, le mardi et le jeudi sont des jours à privilégier pour diffuser votre newsletter. En ce qui concerne l’heure d’envoi, n’hésitez pas à tester différents horaires avant de choisir (type test A/B). Les statistiques montrent que les newsletters qui génèrent le plus d’engagement sont généralement envoyées à 8h, à 10h ou à 14h. Quoi qu’il en soit, faites en sorte de créer un rituel en choisissant un jour fixe pour envoyer votre lettre d’information.

Choisir le bon moment pour envoyer sa newsletter

Étape 3 : Choisir un logiciel de création de newsletter adapté à vos besoins

Quel logiciel choisir pour créer une newsletter ? Les principaux critères pour bien choisir sa solution d’emailing quand on débute sont :

  • le prix du logiciel de création de newsletter : sachez que les fonctionnalités proposées dans les offres gratuites sont limitées (notamment le nombre de contacts) ;
  • l’accès à une bibliothèque de templates : certains outils d’emailing propose un choix de modèles de newsletters gratuits, à personnaliser à votre image ;
  • la facilité de prise en main de l’éditeur de newsletter : la fonction glisser-déposer (drag and drop) permet de créer une newsletter HTML facilement ;
  • la compatibilité mobile du logiciel d’emailing : il est essentiel que votre newsletter soit responsive ;
  • les capacités de l’outil d’analyse des performances : là encore, les statistiques proposées dans une offre gratuite sont très limitées ;
  • la qualité du support client : en plus d’être joignable par mail ou par téléphone, il doit être réactif et accessible en français.

Parmi les meilleurs logiciels de création de newsletter pour débutants et expérimentés, citons notamment SendinBlue et MailerLite. Si vous choisissez de faire votre newsletter avec Mailchimp, sachez qu’il propose des fonctionnalités avancées. En revanche, cet outil est plus difficile à prendre en main car il est uniquement disponible en anglais.

Étape 4 : Configurer les protocoles SPF, DKIM et DMARC

À présent, place à la technique ! La première étape consiste à créer une clé API, pour associer votre logiciel de création de newsletter à votre hébergeur de site web. Souvent oubliée, la mise en œuvre des protocoles SPF, DKIM et DMARC est indispensable pour sécuriser vos échanges par e-mail. Ils permettent de vérifier l’identité de l’expéditeur de la newsletter, pour se protéger contre le pishing (ou hameçonnage). L’autre avantage est qu’ils aident à augmenter la délivrabilité des e-mails envoyés. En étant identifié par les fournisseurs d’accès internet, vous limitez les chances que votre newsletter soit considérée comme un spam.

Étape 5 : Créer les formulaires de votre newsletter et les personnaliser

Maintenant, entrons dans le vif du sujet ! Il est temps de créer un formulaire d’inscription en ligne, afin de constituer votre liste de diffusion. Pensez également à réaliser un formulaire de désinscription, afin de laisser la possibilité aux personnes de se désabonner à tout moment. Voici mes conseils pour optimiser vos formulaires, afin de les rendre efficaces :

  • Adaptez vos formulaires pour les rendre conformes au RGPD : pour obtenir le consentement préalable, vous devez mettre en place une procédure de double opt-in. Vous devez également faire figurer un lien de désinscription dans l’ensemble de vos emails.
  • Créez un formulaire d’inscription visible : il est conseillé d’intégrer votre formulaire aux endroits les plus visibles de votre site web. Il peut s’agir de la page d’accueil, de vos articles de blog et/ou d’une landing page dédiée à votre newsletter.
  • Engagez-vous sur une périodicité d’envoi : vous devez informer vos abonnés de la périodicité d’envoi de votre newsletter et vous y tenir. Privilégiez toujours la qualité à la quantité.
  • Personnalisez le template : votre formulaire d’inscription doit incarner votre entreprise (ajoutez-y votre logo, une image, votre portrait, etc.).
  • Formulez votre promesse : vous devez clairement expliquer aux lecteurs ce qu’ils pourront trouver dans votre newsletter et quels bénéfices ils pourront en tirer.
  • Simplifiez le processus d’inscription : limitez le nombre d’informations demandées, afin d’améliorer l’expérience utilisateur. Le prénom et l’adresse e-mail suffisent pour démarrer.
  • Travaillez votre appel à l’action : simple et efficace, votre CTA doit exprimer un bénéfice concret pour inciter les internautes à s’inscrire (oubliez le simple bouton « s’abonner »).
  • Créez un formulaire de désinscription personnalisé : vous pouvez par exemple demander les raisons du départ, afin d’engager un processus d’amélioration.

Étape 6 : Collecter des adresses e-mail pour votre liste d’abonnés

Collecter des adresses e-mail qualifiées lorsqu’on part de zéro n’est pas simple. Voici quelques astuces pour faire grossir votre liste de diffusion :

  • publier du contenu à forte valeur ajoutée : si les contenus de votre site web sont de qualité, cela incitera vos visiteurs à s’abonner à votre newsletter ;
  • inciter à s’inscrire : vous pouvez motiver les inscriptions en offrant un cadeau (un bon de réduction, un livre blanc, un mini-audit gratuit, etc.) ;
  • créer une publication sponsorisée Facebook, avec une page d’atterrissage dédiée ;
  • promouvoir votre newsletter sur les réseaux sociaux et votre Google Business Profile ;
  • lancer un jeu concours (exemple : un calendrier de l’Avent) ;
  • ajouter un lien vers votre formulaire d’inscription dans votre signature d’e-mail ;
  • activer le bouche-à-oreille lors de salons professionnels, en magasin, etc. (vous n’êtes pas à l’abri que vos clients recommandent votre newsletter autour d’eux).

Notez que vous avez la possibilité de créer plusieurs listes de diffusion. De cette manière, vous pourrez regrouper entre eux les abonnés ayant un intérêt commun pour un sujet donné.

Étape 7 : Créer un template responsive et design pour votre newsletter

Un template est un modèle prédéfini que l’on peut personnaliser à souhait (pensez à utiliser CANVA pour optimiser le design de votre newsletter). Tout comme un article de blog, un modèle de newsletter doit intégrer :

  • l’identité visuelle de votre entreprise ;
  • un titre accrocheur ;
  • un édito d’introduction ;
  • des sous-titres ;
  • des paragraphes courts ;
  • des listes à puces ;
  • un mix de texte et d’images ;
  • des visuels attractifs (exemples : des graphiques ou des infographies) ;
  • des boutons d’appel à l’action, pour générer du trafic vers votre site web ;
  • vos coordonnées, afin que vos abonnés puissent vous contacter.

Utiliser un template d’e-mail présente des avantages non négligeables, puisqu’il permet de :

  • gagner du temps lors de la création de vos newsletters ;
  • maintenir un design cohérent, afin d’asseoir l’image de votre entreprise ;
  • respecter une charte graphique, afin que vos abonnés ne soient pas décontenancés.

Étape 8 : Concevoir une newsletter pertinente (mes conseils)

Le secret du succès de votre lettre d’information réside dans l’attention que vous porterez à sa conception et à votre audience. Je vous partage mes conseils pour créer une newsletter qui fonctionne :

  • créez une bonne impression dès le départ : rédigez un e-mail de bienvenue, que vos abonnés recevront juste après leur inscription ;
  • personnalisez votre newsletter : ajouter des attributs de contact (exemple : « prénom ») permet de créer de la proximité avec ses abonnés ;
  • distinguez-vous des autres newsletters : vous êtes unique, votre newsletter doit l’être également (charge à vous de trouver votre style) ;
  • soyez authentique et rassurant : vous devez gagner la confiance de vos abonnés et apporter des solutions à votre audience ;
  • ne faites pas votre auto-promotion : vos newsletters ne doivent pas se transformer en campagnes publicitaires (les offres promotionnelles doivent rester à caractère exceptionnel) ;
  • provoquez une émotion grâce à l’objet de votre e-mail : il peut s’agir de la curiosité, de l’intérêt, de l’étonnement, de l’amusement, etc. (sachez que l’objet est l’élément qui influence le plus le taux d’ouverture, après le nom de l’expéditeur) ;
  • partagez du contenu et des conseils exclusifs : votre newsletter ne doit pas être un vulgaire copier-coller de vos publications sur les réseaux sociaux ;
  • bannissez les spams words dans l’objet de vos e-mails : il existe une liste de mots qui envoie votre newsletter dans les spams ;
  • soignez le fond et la forme : privilégiez les paragraphes courts illustrés avec des images, plutôt qu’un grand pavé de texte ;
  • soyez concis et percutant : votre newsletter doit aller droit au but (votre message doit être clair, précis et impactant).

Template de la newsletter d’Alicia au pays du web

Étape 9 : Tester votre newsletter avant d’envoyer votre campagne

C’est le moment fatidique ! Votre lettre d’information est prête à être diffusée. Avant d’effectuer son envoi, quelques vérifications s’imposent. Ce serait dommage de donner une mauvaise impression à vos abonnés dès le premier échange. Voici la liste des principaux points de contrôle à réaliser avant d’envoyer votre newsletter :

  • tester le bon fonctionnement de vos formulaires d’inscription et de désinscription ;
  • contrôler que vos boutons Call-To-Action soient bien associés à des liens externes ;
  • vérifier que votre newsletter soit aussi lisible sur PC que sur mobile, en utilisant le mode aperçu ;
  • relire votre texte et corriger les éventuelles fautes d’orthographe ou de grammaire ;
  • envoyer un e-mail test à un ami et lui demander son avis ;
  • s’assurer que votre campagne soit programmée le bon jour et au bon horaire ;
  • vérifier que vos e-mails soient envoyés aux bonnes personnes (dans le cas où vous avez plusieurs listes de diffusion).

Étape 10 : Analyser les performances de votre newsletter pour ajuster

Faire une newsletter c’est bien. Vous assurer qu’elle soit performante est encore mieux. Il est indispensable de mesurer le succès de vos campagnes emailing, afin de procéder aux ajustements nécessaires (objet d’e-mail plus impactant, contenu plus qualitatif, changement d’horaire d’envoi, etc.). Les principaux indicateurs de performance d’une newsletter sont :

  • Le taux d’ouverture : cet indicateur correspond à la proportion d’e-mails ouverts par les destinataires (y compris l’ouverture automatique d’e-mail). On estime qu’un bon taux d’ouverture est compris entre 15% et 25%.
  • Le taux de clics : il s’agit du pourcentage d’abonnés ayant reçu votre newsletter et ayant cliqué sur un lien sortant. Un bon taux de clics devrait être supérieur à 1,60%.
  • Le taux de désabonnement : autrement dit, il s’agit du pourcentage de personnes qui se sont désinscrites de votre newsletter. Un taux inférieur à 0,2% indique votre votre audience juge vos contenus pertinents.
  • Le taux de conversion : il est égal au pourcentage d’abonnés ayant acheté vos produits ou vos services, suite à l’envoi de votre lettre d’information. Un taux de 4% est considéré comme une bonne moyenne (il varie en fonction du secteur d’activité).

En résumé, la newsletter est sûrement la solution de marketing entrant la plus économique et la plus pertinente. Avec près de 1,4 milliards de mails envoyés par jour en France, toute la difficulté réside dans le fait de proposer une lettre d’information unique en son genre. Comme vos articles de blog, vos e-mails auront plus de chance de captiver votre audience si vous faites appel à un professionnel. Sachez que la newsletter fait son grand retour et qu’elle nous réserve encore de belles surprises. Vous souhaitez découvrir un exemple de newsletter réussie ? Rendez-vous à droite de votre écran et abonnez-vous à la lettre mensuelle d’Alicia au pays du web. Si le contenu ne vous plaît pas, vous pourrez vous désinscrire en un clic !